Des athlètes ayant eu des problèmes avec leurs chevilles (entorse du 1er, 2ème ou 3ème degré) avant une activité physique doivent utiliser une méthode pour solidifier leurs chevilles pour éviter d’aggraver la situation ou de se reblesser.

Il existe deux façons de solidifier une cheville : un professionnel peut faire un « taping » avant la pratique du sport ou on peut avoir une chevillière bien adaptée à la morphologie du pied et répondant aux besoins de l’athlète.

Mais qu’est-ce qui est mieux?

Le « taping », lorsque bien fait, peut aider à solidifier une cheville blessée mais suffisamment saine pour le retour à la pratique du sport. Cette méthode est très personnalisée et dépend de l’anatomie de l’athlète mais a le désavantage d’avoir une durée de vie très courte (entre 15mins et 30mins). À cause des mouvements brusques, de la sueur et la chaleur, la rigidité de la protection peut se dégrader et donner un faux sentiment de sécurité à l’athlète. Pour être efficace de nouveau, un autre « taping » devra être fait à temps avant qu’un problème ne survienne. Il peut être fait par-dessus le « taping » initial.

L’orthèse, quant à elle, offre un support de plus longue durée. La structure de support étant fait de matériel solide (polymère, plastique rigide, ou dans certains cas métal), il est possible d’avoir un relâchement de la protection, mais généralement un resserrement du mécanisme d’ajustement sera suffisant pour contrer cette situation. Cependant l’efficacité de l’orthèse dépend de l’ajustement de celle-ci à votre physiologie. Donc il est important de consulter un professionnel pour vous assurer d’avoir la bonne orthèse, puisqu’il existe des orthèses personnalisées ou moulées, mais peut-être qu’une orthèse standard peut vous convenir.

À éviter : les chevillières qui n’ont pas de structures stabilisatrices et qui n’offrent que de la compression. Elles ne sont pas faites pour compenser la perte de rigidité ligamentaire et tendineuse qui découle d’une blessure de cheville.

Certes, il y a la dimension prix. Une bonne orthèse peut vous coûter jusqu’à quelques centaines de dollars tandis qu’un « taping » est généralement 5-20$ selon le thérapeute (dans certains cas, les équipes sportives incluent ce service dans leur frais). Mais en bout de ligne, il est important de penser à votre sécurité et aux possibilités de récidives.

Un autre facteur qui peut entrer dans votre processus de décision : est-ce que l’orthèse peut entrer dans votre équipement? Pour ceux qui pratiquent avec des souliers, il faudra essayer de voir si cette option est compatible. Même chose pour ceux qui utilisent des patins. La meilleure façon de faire est d’amener votre équipement avec vous lorsque vous allez voir un spécialiste.

Le dernier point qui est important, c’est de consulter votre physiothérapeute même si vous choisissez une orthèse. L’orthèse protègera votre cheville d’une récidive, mais vous devez continuer de solidifier et de rééduquer les structures de votre cheville pour éventuellement être en mesure d’avoir une cheville en santé.