standard-title Problèmes de santé : la dépression https://cliniquesanteguindon.com/wp-content/uploads/cle-solution.jpg Le traitement de la dépression par l'ostéopathie

Problèmes de santé : la dépression

Le traitement de la dépression par l'ostéopathie

Il peut sembler surprenant que l’ostéopathie, qui agit sur les fonctions purement mécaniques du corps, puisse avoir une influence sur l’état émotionnel d’une personne. La raison est bien simple : la dépression elle-même peut être due à des dérèglements mécaniques et hormonaux. 

En effet, un choc émotif important peut entraîner un dérèglement du système hormonal ou du système nerveux involontaire (orthosympathique et parasympathique).  Et comme l’équilibre hormonal va de pair avec l’équilibre du système involontaire, un trouble au niveau de l’un ou de l’autre peut entraîner la dépression. Une approche ostéopathique cranio-sacrée est en mesure de ramener l’équilibre entre le système hormonal et les deux composantes du système involontaire.

Un bon exemple du lien fort qui existe entre la mécanique corporelle et l’émotivité est celui de la dépression post-natale, ce fameux baby blues qui survient quelques fois dans les mois suivant la naissance d’un enfant. Au moment de l’accouchement, le passage du bébé bloque la mobilité du sacrum en extension, ce qui ralentit le fonctionnement du système autonome, entraînant donc un débalancement hormonal susceptible de mener à la dépression. 

De plus, plusieurs troubles émotionnels se voient améliorés grâce à un bon traitement du tendon central antérieur, qui comprend tous les éléments entre le crâne, la gorge et le pubis. L’ostéopathe peut également agir sur une panoplie de facteurs comme la digestion, les tensions musculaires et la mobilité du diaphragme, qui peuvent tous être liés à la dépression. 

Et bien sûr, le diplômé en ostéopathie est en mesure d’évaluer et de traiter les fonctions corporelles qui n’ont, en apparence, aucun lien avec la dépression. Mais, comme le disaient si bien les Grecs, un esprit ne peut être sain que dans un corps sain. Un sentiment de mieux-être est donc inévitable lorsque le corps peut accomplir toutes ses fonctions avec allégresse !