La réponse est : « non ».

En effet, mettre de la glace sur une entorse de cheville crée une vasoconstriction, c’est-à-dire un ralentissement de la circulation sanguine et une augmentation de l’enflure. Qu’est-ce que l’enflure? C’est une accumulation de liquide produite lors de la phase inflammatoire qui a pour but de nettoyer le sang provenant de la déchirure ligamentaire dans la zone de la blessure. Cette phase de nettoyage, comparée un peu à celle d’une démolition lors d’une rénovation, produit du liquide qui se trouve coincé dans les vaisseaux lymphatiques. Pour cette raison, porter un bandage compressif aide à mobiliser l’enflure lors de la phase inflammatoire.

Il y a trois phases pour le cycle de guérison: inflammation, vascularisation et prolifération. Comment accélérer la guérison? Par le mouvement. Par exemple, lors d’une entorse à la cheville, pédaler sur un vélo stationnaire augmente les contractions musculaires qui favorisent la circulation de l’accumulation de liquide du système lymphatique au système veineux. Ce phénomène stimule le sang riche en oxygène et en nutriments à se diriger vers une zone blessée et favorise l’excrétion du gaz carbonique et des déchets métaboliques.